• Grey Facebook Icon
  • Gris Icône YouTube
logo_La Marginaire_blanc_transparent.png
 
 

LA COMPAGNIE

Romie Estèves fonde la Compagnie La Marginaire en 2016 à Bordeaux pour développer son travail de création autour de l'opéra. Dès lors, elle s’engage dans l’invention d’une version très singulière des Noces de Figaro pour une chanteuse et un guitariste électrique.
Cette première création décapante, actuellement en tournée, rencontre un grand succès ouvre la voie à d'autres créations....

Jouer de et avec l’opéra comme d’un organisme vivant, polymorphe. Explorer les zones de partage des eaux qui semblent le constituer entièrement. Art des mots, art des sons, art de l’espace, art de la voix, art du jeu, du récit… Je tente de les faire converser dans l’élaboration de formes dédiées à l’art lyrique que j’envisage avec le prisme de la création, de l’écriture, dans lequel j’entre comme dans une aire de jeu nouvelle et très riche. Je l’observe en jouant en permanence avec la focale : selon mes projets ou leurs différentes étapes, je l’aborde comme un art, avec son histoire, comme une discipline, comme un outil, je l’appréhende dans son envergure sociale et politique, je questionne son éco-système et évalue les liens entre ses moyens et ses méthodes de production et les oeuvres qui en découlent. 

 

L’opéra est un monde d’utopie et de paradoxe, de résistance, d’exigence. Je forge mon chant, je déchiffre sa forêt de signes, pour écrire et participer à sa vie…. Garde ‘’chantpêtre’ en quelques sorte ! Le reconnaître comme « là » et pourtant à conquérir toujours, à remettre sur le métier que l’on soit à l’origine d’une création ou simple interprète, ou dans la prise en charge d’une pièce de répertoire. 

 

Performer mes propres pièces est pour l’instant une envie, un choix, une investigation. Pour autant je ne cherche pas à être solitaire. La réflexion commune autour d’une proposition est pour moi absolument nécéssaire (voire tout simplement indispensable) lorsqu’on parle d’opéra.
Romie Estèves

Sous la baignoire 1.jpg

CRÉATIONS

VQS8new.jpg
VQS8new.jpg

VOUS QUI SAVEZ

CE QU'EST L'AMOUR

portrait%20noir%20et%20blanc%20profil_edited.jpg
portrait%20noir%20et%20blanc%20profil_edited.jpg

ENSEMBLE
RONDE

Sculpture visuel pour  HARU.jpg
Sculpture visuel pour  HARU.jpg

HARU

(en création)

 
VQS3new.jpg

LIBRE COUR

La Marginaire abrite le collectif Libre Cour : un collectif d'artistes lyriques et de musicien.ne.s à géométrie variable et à inventivité exponentielle !

 

Libre Cour ou l'art lyrique hors piste, né du covid, implanté à Barsac en sud Gironde depuis 2020 a donné naissance à un Festival.

Le but est de créer des synergies nouvelles en partant du désir des artistes lyriques invités pour bâtir chaque édition. Proposer des formes originales, des croisements, des dialogues avec d'autres disciplines en plaçant le chant au centre, dans une grande simplicité, en s'appuyant sur le répertoire ou sur des créations... Il n'est pas toujours question d'innover, (l'innovation est parfois inutile quand le mystère du chant demeure insondable ! ) mais toujours de partager avec le public, de questionner, de s'émouvoir ensemble !

Libre Cour propose une traversée de 3 jours chaque été dans le vignoble et le village de Barsac, où l'on peut entendre de l'opéra, de la mélodie/Lied, des créations contemporaines, de la musique sacrée, mais aussi des chansons, des artistes invité.e.s issu.e.s du Jazz, de la pop, des musiques du monde, de l'improvisation libre, du théâtre, du cinéma, de la littérature...

Penser à plusieurs l’univers du festival, c’est bénéficier de références foisonnantes et d’envies qui, dans leurs contradictions, créent les conditions nécessaires à l’inédit, la surprise. Nous sommes donc attachées à ce que la pensée autour du festival évolue avec les personnes conviées à l’imaginer, chaque année, selon les thèmes envisagés.

Comment trouver les outils de réinvention de notre rapport à l’art lyrique, au concert de musique classique dans sa forme-même? Où sont les mélanges créateurs ?  

Il y a dans ce que l’on nomme Opéra une totalité qui ne se trouve nulle part ailleurs. Mais quelque chose à besoin d’être secoué, comme une peau de tambour qu’il convient de frapper de nouveau, pour qu’elle se remette à vibrer. 

 

Ne pas nous départir de notre héritage, porter le grand répertoire traditionnel, mais nourri.e.s de cela, nous en extraire, aller sur d’autres territoires de possibles, explorer les nouveaux visages du lyrique, les nouvelles technologies, les thèmes d’aujourd’hui. Voilà les questions qui nous traversent.

 

 

Julie Mathevet, co-directrice artistique du Festival Libre Cour

 

AGENDA

CONTACTS

ROMIE ESTÈVES
Direction Artistique

romie.esteves@gmail.com

06 83 26 03 01

RAFFAELLA CANNONE
Diffusion

contact@lamarginaire.com

06 89 86 32 98

ANNE FONTANA
Administration

cielamarginaire@gmail.com

06 60 22 22 39